Comment créer une marque minimum (Minimum Viable Brand)

Certains entrepreneurs sont convaincus que leur produit ou leur service est si brillant qu’il fera la différence sur le marché. Ils voient leur marque comme une stratégie marketing et se disent que “travailler sur sa marque, ce n’est pas une priorité !”.

En pensant de cette manière, Airbnb serait aujourd’hui mort. Écrasé par Windu ou par l’un de ses nombreux autres concurrents de l’époque.

Windu ne vous évoque sûrement rien et pourtant en 2011, la startup Berlinoise avait toutes les cartes en main pour verrouiller le marché Européen avant que Airbnb débarque.

Un produit efficace, des logements qualifiés, un service client attentif, des campagnes marketing soignées.

Ils avaient tout. Sauf une seule chose : une marque.  

Lorsqu’un produit ou un service attire grâce à une fonctionnalité nouvelle ou à un prix attrayant, c’est la marque qui retient l’attention.

C’est elle qui fait la différence en créant un lien de confiance entre vous et vos clients (ou vos utilisateurs).

Vous n’avez plus d’excuses pour créer votre marque.

Développer une marque influente n’est plus une démarche coûteuse.

L’accès au savoir s’est démocratisé et en quelques recherches, des centaines d’articles, de livres et vidéos sur la stratégie de marque s’offrent à vous.


Développer une marque n’est pas non plus concevoir un joli logo ou choisir une palette de couleurs attrayantes.

L’esthétisme est devenu une commodité. Au delà de la simple beauté, vous devez réfléchir à une identité visuelle qui a du sens.

“La forme, c’est le fond qui remonte à la surface”.  Victor Hugo

Développer une marque influente est aujourd’hui accessible à tous. Peu importe votre business et la taille de votre entreprise. En misant sur votre marque, vous ferez partie du top 5% des entrepreneurs qui investissent sur le long terme.

Les entrepreneurs ont besoin de clarté, pas de bullshit.

Ces derniers mois, j’ai rencontré de nombreux porteurs de projets qui souhaitaient développer leur marque.

Le problème c’est que, souvent, très peu d’entre eux ont le budget nécessaire pour déployer l’artillerie lourde.

Je me suis alors demandé comment poser les fondations solides d’une marque sans avoir à dépenser des dizaines de milliers d’euros.

Comme un produit ou un service, une marque peut se construire petit à petit, en itérant grâce aux retours de sa communauté.

Créer une Minimum Viable Brand : 3 étapes pour réveiller sa marque.

La méthodologie que je défends puise ses sources dans une simple idée : plus personne ne prête attention aux entreprises qui se positionnent comme des héros.

Le véritable héros de l’histoire, ce n’est pas vous, mais votre client.

Votre héros est le socle de votre entreprise – les fondations de votre marque. Vous devez le comprendre, le chérir et le respecter pour qu’il en fasse de même en retour.

Ce changement de paradigme est radical. Il n’en reste pas moins surpuissant. Il rabat les cartes du jeux et invite 95% des entreprises à repenser leur modèles de communication.

Dans un monde aussi bruyant, je suis convaincus qu’une marque doit répondre à trois caractéristiques : l’empathie, l’esthétisme et l’audace.

C’est autour de ces trois caractéristiques que s’articule la méthode que je porte pour réveiller des marques.


Le format de Minimum Viable Brand s’inscrit dans la même veine. Il reprend les grands principes de la méthode initiale en les simplifiant à leur paroxysme.

Au programme : tempêtes de cerveaux, post-its et crayons à papier.

Étape #1 : L’empathie : clarifier votre message.

Toutes les grandes marques reposent sur un simple message. Différent d’une proposition de valeur, d’une tagline ou d’un slogan, un message de marque doit être simple et percutant. Votre message de marque, c’est votre positionnement sur votre marché.

Nike : si tu as un corps, tu es un athlète.
Airbnb : soyez chez vous, partout dans le monde.
Apple : tout le monde est créatif avec les bons outils entre les mains.

Pour clarifier son message de marque, l’empathie est la clé. C’est en comprenant votre héros, ses peurs, ses problèmes et ses envies, que vous pourrez lui adresser un message clair.

Temps estimé pour appliquer cette étape : 10 jours.

Étape #2 : L’esthétisme : façonnez votre identité visuelle.

Nous sommes instinctivement attirés par l’esthétisme et la cohérence. Avec Romain, nous voyons fréquemment des entreprises aux identités soignées mais aux messages confus. L’inverse est aussi vrai.

Le message et l’identité sont deux choses interdépendantes. L’un de ne va pas sans l’autre.

L’identité visuelle d’une marque repose sur trois piliers : un symbole, des typographies et une palette de couleurs.

Avec notre méthode, vous pourrez dès demain la bootstrapper (vous débrouillez par votre propre ressource) et poser la première brique graphique de votre marque.

Temps estimé pour appliquer cette étape : 10 jours.

Étape #3 : L’audace : rassemblez votre tribu.

Les règles du marketing et de la communication ont changé. Votre marque doit convaincre au lieu d’ordonner. Cliver pour rassembler. Porter un combat pour engager une communauté.  
Vous devez offrir à votre tribu des espaces d’expression. Qu’ils soient digitaux ou physiques.

C’est grâce à votre communauté que vous pourrez faire évoluer votre marque. Les exemples de co-créations sont nombreux et l’impact de cette démarche est prouvée comme ultra-efficace.

Temps estimée pour appliquer cette étape : 8 jours.

Vous souhaitez créer votre marque ? Un tas d’articles devraient vous plaire sur mon blog. Pour aller plus loin, n’hésitez pas à me contacter sur Linkedin ! 

J’ai hâte que vous puissiez attaquer le réveil de votre marque !

Leave a Reply

Your email address will not be published.